MIMAR - Logo menu 2
MIMAR - Logo menu 3

BANCO ESPAÑOL DE ALGAS

  • 24/02/18 10:52
  • MIMAR
  •   Socios

Banque espagnole Algues (BEA) de l'Université de Las Palmas de Gran Canaria (ULPGC) est un service national de R & D + i géré par la Fondation Parc scientifique et technologique de ULPGC Canaria. l'isolement des objectifs de base, identification, la caractérisation, la conservation et la fourniture de micro-algues et de cyanobactéries, ainsi que de faciliter le développement d'un nouveau secteur bio-industrielle basée sur la culture et l'application des micro-algues et des cyanobactéries.

Il est situé sur la Muelle de Taliarte sur la côte de Telde, Gran Canaria. 

Le BEA est membre depuis 2001 de l'Organisation européenne pour la récolte des récoltes (ECCO).

Il est membre depuis 2003 de la Fédération Mondiale des Collections de Culture (WFCC).

Il est inclus dans le World Data Center Microorganism (WFCC-MIRCEN) avec le numéro d'enregistrement 837.

Il est partenaire d'ASEBIO, Association Espagnole des Biocompagnies.

Il est membre de l'Infraestucture Micorbial Resource (MIRRI).

Il est accrédité auprès du Gouvernement de l'Espagne comme une autorité internationale pour le dépôt des micro-organismes, en vertu des dispositions du Traité de Budapest, par la résolution n ° 239 de l'OMPI (Organisation mondiale de la propriété intellectuelle) en date du 28 Octobre, 2005 Cette accréditation confère au BEA la fonction de déposer des algues aux fins de la reconnaissance de la propriété intellectuelle auprès de l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle et de l'Office espagnol des brevets et des marques.

Au BEA, les souches de micro-algues des régions tropicales et subtropicales sont conservées, en particulier dans la région macaronésienne.

La banque espagnole d'algues a quatre axes principaux de recherche:

  • algologie appliquée
  • la biotechnologie
  • biodiversité et conservation
  • HABs

L'équipe humaine qui travaille au BEA est composée de 6 médecins, 3 diplômés et 6 diplômés. Participe actuellement à 5 projets de recherche (2018 -2020)

SABANA (HORIZON 2020) projet européen qui vise, à travers la mise en œuvre d'une bioraffinerie de bioestimulantes de production de micro-algues, les biopesticides et les additifs alimentaires, ainsi que des engrais biologiques et l'approvisionnement en eau, en utilisant les eaux d'eau de mer et d'éléments nutritifs résiduels

GHANA (HORIZON 2020) projet européen qui vise à explorer et à caractériser les espèces du genre Haslea, une nouvelle ressource biologique marine, les applications technologiques bleu dans l'aquaculture, les cosmétiques et peut-être dans l'industrie alimentaire et de la santé.

SPITERM (défis du projet - MINECO) projet national qui vise à mettre à profit les caractéristiques des eaux géothermiques de faible enthalpie des galeries de l'île de Tenerife pour réduire les coûts de production commerciale de micro-algues spiruline (nom commercial que certaines espèces est donné Arthrospira genre) dont la demande sur le marché est en augmentation.

REBECA (INTERREG-projet MAC 2014-2020) a créé une plate-forme de développement et de la coopération territoriale pour promouvoir la biotechnologie bleue dans le cadre géographique de la région nord-ouest Macaronésie et l'Afrique.

MIMAR (INTERREG-MAC 2014-2020 Projet) dont l'objectif est d'améliorer les connaissances existantes sur les espèces en condition des habitats Natura 2000 potentiels, identifier les mécanismes sous-jacents proliférations et des vecteurs d'introduction en utilisant, offrant mécanismes de prévention, de contrôle et de surveillance.