MIMAR - Logo menu 2
MIMAR - Logo menu 3

ARDITI

  • 24/02/18 10:52
  • MIMAR
  •   Socios

L'Observatoire Océanographique de Madère (OOM) est une unité de recherche au sein de "l'Agence Régionale pour le Développement de la Recherche, la Technologie et l'Innovation (ARDITI)" et vise à se consolider comme un centre d'excellence dédié à la recherche et au suivi permanent de l'océan. Il réunit une communauté scientifique pluridisciplinaire d'environ 70 chercheurs de différentes entités pour promouvoir la coopération et rendre les ressources plus rentables.

MARE-Madère groupe Oom est dédié à l'étude et à la surveillance du milieu marin, concentrant ses activités et publications scientifiques principalement sur l'étude des impacts de la pollution marine et l'introduction d'espèces non indigènes. Le groupe est également dédié à l'évaluation des impacts du changement climatique sur les écosystèmes marins et la biogéographie des communautés benthiques. Nous quatre derniers années un programme de surveillance des espèces non indigènes dans l'archipel de Madère, avec des ports d'échantillonnage, les marinas, les coques de bateau inspections en cale sèche et des déchets à la dérive de la marina a commencé. À la suite de cette activité, de nouvelles espèces ont été décrites pour Madère et même de nouvelles espèces ont été découvertes pour la science. Plus d'informations sur: www.canning-clode.com

L'équipe participera aux activités du projet MIMAR suivantes:

Activité 2.1.1 - Caractérisation du trafic maritime et des espèces ou communautés existantes dans les docks, les coques, les eaux de ballast et les sédiments des réservoirs de navires ou des plateformes pétrolières qui arrivent aux ports de la région.

Activité 2.1.2 - Suivi des communautés biologiques (faune et flore) installées à l'intérieur et à l'extérieur des installations portuaires, en déterminant les interactions qui existent entre elles et les espèces indigènes.

Activité 2.1.3 - Développement de protocoles pour le contrôle et la surveillance des espèces exotiques introduites, en particulier celles qui sont de nature envahissante et qui affectent le réseau NATURA 2000.

Activité 2.3.1 - Évaluation des changements écosystémiques résultant des changements climatiques mondiaux et / ou des activités humaines dans les zones côtières macaronésiennes et analyse de la perte de services écosystémiques.

Activité 2.3.2 - Identification des zones de résilience pour les habitats du réseau Natura 2000 et élaboration de mesures d'atténuation et de conservation.