MIMAR - Logo menu 2
MIMAR - Logo menu 3

ECOAGUA

  • 24/02/18 10:52
  • MIMAR
  •   Socios

DESCRIPTION DE L'INSTITUTION QUI REPRÉSENTE ET LIGNES DE TRAVAIL

L'Institut pour les écosystèmes marins et de l'aquaculture durable à travers le projet EcoAqua, financé par Horizon 2020 UE vise à promouvoir l'excellence dans la recherche, l'innovation et la formation post-universitaire en matière de conservation et l'utilisation durable des ressources côtières et dans le développement de l'aquaculture dans l'ULPGC. À cette fin, l'Institut améliorera sa compétitivité dans ces domaines spécifiques de la recherche, l'intégration et la coordination des actions des enseignants et des chercheurs de différents domaines de la connaissance et des services, ainsi que 6 chercheurs seniors engagés par le projet européen mentionné ci-dessus, l'adoption d'une approche écosystème pour la gestion intégrée de l'environnement marin. Cette intégration de spécialistes de différentes disciplines de la recherche marine permettra une recherche interdisciplinaire, la création d'un environnement stimulant pour l'émergence de nouvelles idées et des solutions aux problèmes du secteur de la production et de la conservation de l'environnement des ressources marines.

Ainsi, pour contribuer à une meilleure planification et gestion intégrée de l'environnement marin, y compris le développement durable de la pêche côtière et de l'aquaculture à partir d'une approche écosystémique, IU-ECOAQUA® intègre 22 lignes de recherche regroupées dans les rubriques suivantes: Biodiversité 2. Amélioration de la nutrition et de l'alimentation des organismes cultivés. 3. Diversification des espèces pour l'aquaculture. 4. Bien-être des organismes aquatiques. 5.Nouvelles techniques de culture larvaire. 6. Applications génétiques en aquaculture. 7.Ecologie, structure et dynamique des écosystèmes et des ressources marins. 8. Le passé de la mer dans les îles Canaries. 9. Gestion des pêches et pêche. 10. Durabilité et gestion côtière. 11. Sensibilisation des citoyens et diffusion des connaissances scientifiques. 12 Internationalisation et coopération au développement: Transfert. 13. Écophysiologie des organismes marins. 14.Tourisme, littoral, aménagement du territoire et environnement. 14. Santé animale. 15. Étude des biotoxines marines.

DESCRIPTION DES TRAVAUX EFFECTUÉS DANS LE PROJET MIMAR.

Dans le cadre de ce projet, nous étudierons la ciguatera, causée par les toxines produites par les dinoflagellés associés aux communautés d'algues. Elle s'est produite plus fréquemment en Macaronésie au cours de la dernière décennie. Par conséquent, la détermination des espèces impliquées dans le transfert de ce type de toxines dans la chaîne alimentaire est essentielle pour développer des méthodologies pour l'analyse, la détection et la prévention de celles-ci.

 

Échantillonnage sélectif de différentes espèces de poissons (des herbivores aux carnivores supérieurs), mollusques et échinodermes, obtention d'échantillons de muscle pour la détection de la ciguatoxine, et leur implication possible dans la transmission de ceux-ci dans la chaîne alimentaire en Macaronésie.

 

Nous organiserons également des formations sur la détection de la ciguatoxine pour les partenaires et les pays tiers du projet.

 

ecoagua